"Tout au collège me rendait l'étude odieuse" (A. France)


"Tout au collège me rendait l'étude odieuse et la vie insupportable. Je n'ai jamais pu m’accoutumer au système abêtissant des récompenses et des punitions qui abaisse les caractères et fausse les jugements. J'ai toujours considéré que créer l'émulation, c'est exciter les enfants les uns contre les autres ; mais ce qui peut-être, me rendait le plus malheureux au collège, c'était la saleté ignominieuse des tables et des murs, l'horrible mélange de craie et d’encre qui faisait pour moi d'une classe un lieu abominable (...).

Peut-être serais-je tombé malade de chagrin dans cet affreux collège si un don, que j'ai gardé toute ma vie, ne m'avait sauvé, le don de voir le comique des choses. Mes professeurs (...) m'ont, par leurs ridicules et leurs vices, donné la comédie. Il me furent des Molières sans le savoir ; Ils m'ont sauvé de l'ennui mortel ; je leur en garde une profonde reconnaissance" (A. France : La Vie en fleur ; Oeuvres, Ed. Kindle, empl. 129182).

#AnatoleFrance

Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Archives