"Il y a deux manières de devenir ministre" (Chateaubriand)


Il y a deux manières de devenir ministre : L'une brusquement et par force, l'autre par longueur de temps et par adresse (...). Le cauteleux exclut l’énergique, mais il est plus sûr et moins exposé à perdre la place qu'il a gagnée. L'essentiel dans cette manière d'arriver, c’est d'agréer maints soufflets et de savoir avaler une quantité de couleuvres (...). En général, on parvient aux affaires par ce que l'on a de médiocre, et l'on y reste parce que l'on a de supérieur. Cette réunion d'éléments antagonistes est la chose la plus rare, et c'est pour cela qu'il y a si peu d'hommes d'État (F. de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, tome 3 ; Club français du livre, 1969, p. 36).

#Chateaubriand

Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Archives