"La religion, ainsi sentie, ne fait de mal à personne..." (R. de Gourmont)


"Il y aura encore des peuples pour lesquels la religion, purement sociale, est un ensemble de cérémonies que l'on accomplit à jour fixe dans des temples dans quelques-uns sont forts beaux. La religion, ainsi sentie, ne fait de mal à personne. S'il est vrai que le sentiment religieux ne doive jamais disparaître, conservons-lui, par amour pour la civilisation, ses formes les plus catholiques, c'est-à-dire les plus païennes, les plus gonflées de superstitions, d'absurdités, de folies. Le danger, pour l'intelligence humaine, c'est la religion raisonnée et qui tend à se faire raisonnable.

Elle n'est pas dangereuse, l’eau de cet étang, verdie, épaissie par toutes sortes d'herbes et de feuilles ; elle ne l'est pas, parce que nul n'est tenté d'y boire. Le danger, c’est l’eau d'aspect pur : si elle contient la mort, on est contre son attrait sans défense" (R. de Gourmont : Le nouveau Syllabus ; Mercure de France, 15 août 1907, p. 671).

#RémydeGourmont

Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Archives